Tunnels

Khaled Meshaal nie que le Hamas vise des civils israéliens à partir de Gaza

Vanity Fair

Dans une interview récente accordée à Vanity Fair, le dirigeant du Hamas Khaled Meshaal a rejeté l'allégation par Israël disant que les groupes palestiniens prévoyaient de viser des civils dans les attaques lancées à partir de tunnels creusés à partir de la bande de Gaza.

« Il n'y a pas de villes israéliennes adjacentes à la bande de Gaza », a expliqué Meshaal. « Le moindre de ces tunnels a-t-il servi à tuer le moindre civil ou le moindre résident de ces villes ? Non. Jamais ! (...) Le Hamas les a utilisés soit pour frapper au-delà des lignes arrières de l'armée israéliennes soit pour viser des sites militaires comme Nahal Oz », a-t-il ajouté, faisant référence à une opération militaire du Hamas contre une base militaire et que le groupe avait diffusée à la télévision, à l'époque.

« Quand les roquettes s'envolent depuis Gaza, elles visent des cibles militaires », a expliqué Meshaal. « Leur précision est très limitée, toutefois. Et ainsi, parfois, elles manquent leur cible. C'est pourquoi, lorsque nous aurons des roquettes intelligentes et précisés, nous pourrons frapper des cibles militaires avec plus de précision. »

(Mly)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site