Droit (Etat de)

Il y a constructions "illégales" et "constructions illégales"

Les autorités d'occupation israéliennes font une chasse incessantes aux prétendues "constructions illégales" que des Palestiniens érigent sur leurs propres terres. Pratiquement toutes sont "illégales" pour l'excellent raison que l'obtention d'un permis de construire relève de l'exploit, l'administration israélienne qui gère l'occupation les refusant de manière systématique, non sans avoir préalablement obligé les demandeurs à s'acquitter de sommes considérables (surtout pour une population que l'occupation maintient depuis plus de 60 ans dans le sous-développement économique). Aussi les Palestiniens sont-ils bien obligés, la plupart du temps, de se passer du précieux document pour construire, et doivent-ils vivre sous la menace permanente de démolitions ordonnées par l'occupant et exécutées au mépris de la plus élémentaire humanité.

Mais toutes les "construction illégales" ne sont pas traitées de la même manière. C'est le mouvement israélien JCall (appartenant à ce qui ressemble le plus à un "camp de la paix" israélien, quoique d'assez loin), qui indiquait en décembre 2013 sur sa page Facebook :

L’ÉTAT AVAIT POURTANT PROMIS... MAIS LES CONSTRUCTIONS ILLÉGALES SE SONT POURSUIVIES A OFRA...

Shalom Arshav ["La Paix Maintenant"] vient de reprendre sur sa page Facebook un article d' Haaretz (Haim Levinson, 24/12/2013) dans lequel il révèle le non respect de l'engagement pris par l’État il y a 4 ans devant la Cour Suprême de faire appliquer la loi interdisant de nouvelles constructions sur les terres privées palestiniennes. Depuis 25 maisons supplémentaires ont été bâties.

Rappelons que la colonie d’Ofra, au nord de Ramallah, est située sur des terres palestiniennes. Pas toute, il est vrai... 93%seulement !!

Israël aime se présenter comme un Etat démocratique et un Etat de droit, et en Europe les dirigeants feignent en général de croire à cette fable. Il ne faut pourtant pas observer la réalité avec une attention excceptionnelle pour constater à quel point elle procède de la propagande la plus grossière.

(LDL)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site