Union Européenne

Louis Michel : à question impertinentes, réponses insignifiantes

L.D. -

Tentez l'expérience de demander à M. Louis Michel, Commissaire européen, s'il compte élever une protestation contre la présence de ministres d'extrême-droite dans le gouvernement israélien avec la même vigueur qu'il mit jadis à dénoncer l'entrée dans le gouvernement autrichien de Jorg Haider en 2000.

Vous devriez, si tout se passe normalement, recevoir une réponse comme celle-ci : (l'orthographe est d'origine)

Le 25 juin 2009

Cher Monsieur,

Le Commissaire Louis Michel vous remercie vivement pour votre courrier de soutien à sa candidature aux élections européennes et il vous remercie pour votre soutien à la polotique qu'il mène.

Il a lu votre courrier avec une grande attention et il a bien pris note de vos commentaires.

Il me charge de vous répondre.

Le Commissaire Louis Michel reste fort préoccupé par la situation en Palestine.

Toutefois 3 occasions positives sont à saisir:

  1. L'occasion de travailler avec la nouvelle Administration Obama. Les Américains ont lancé plusieurs signaux positifs tels que la relance des négociationsix, un gel efficace des implantations, le démentèlement des avant-postes et une approche compète.
  2. Un deal de paix au niveau régional. Cette approche est soutenue par l'UE depuis 20 ans. Il est important que l'UE montre le soutien qu'elle porte à l'initiative de paix arabe. On attend beaucoup de nos partenaires arabes et des propositions qu'ils pourraient faire à Israël. Toutefois, il faut s'assurer au préalable du gel des implantations.
  3. L'influence du processus politique. Nous avons plusieurs outils à notre disposition pour réaliser nos buts stratégiques:
    • Un programme important d'aide qui peut être ajusté à la hausse en cas d'évolution positive vers un plan de paix global.
    • Les missions d'ESDP qui peuvent être instrumentalisées pour aider à la situation dans Gaza.

Le Commissaire reste vigilent sur les points suivants :

  • la réouverture des points de contrôle. Ces derniers mois, l'acheminement de l'aide a été sérieusement empêché et aucune reconstruction n'a eu lieu. Le secteur privé de Gazan est sur le point de s'effondrer complètement tandis que le commerce illégal par les tunnels continue.
  • Il importe de souligner l'importance de la réouverture des points de contrôle et notre conviction que cette politique est contreproductive pour Israël.

En vous souhaitant onne réception de la présente, je vous prie de croire, cher Monsieur [...], à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pour le Commissaire Louis Michel,
Bénédicte van den Berg
Membre de Cabinet
Cabinet du Commissaire Louis Michel

Est-ce vraiment la peine d'ajouter quoi que ce soit ?

(LDL)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site