Véto

Le véto U.S. aux Conseil de sécurité de l'ONU, arme de destruction massive israélienne

Le Monde Diplomatique - mai 1997 (p.21)
"[...] l’ancien secrétaire d’Etat américain, M. James Baker, s’est déclaré "déçu que [son] gouvernement soit capable d’utiliser son veto contre des résolutions du Conseil de sécurité après avoir dit s’opposer aux activités " de colonisation. Et d’ajouter : " S’il n’y a pas d’excuses pour les bombes, il n’y a pas non plus d’excuses pour les bulldozers (1). " Résumé du New York Times : " Si le processus de paix meurt, le nom de Bill Clinton doit figurer aussi sur l’acte de décès (2)."

(1) Le Monde du 4 avril 1997
(2) New York Times; 7 avril 1997

(LDL)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site