Frontières

Tes papiers en vitesse, Mohamed

LDL - Jerusalem Post & Haaretz

Israël et l'Egypte ont signé un traité de paix en 1979. De temps en temps, pourtant, des incidents se produisent à leur frontière commune. Le 17 août 2009, par exemple, le quotidien "Jérusalem Post" (droite, favorable au gouvernement Netanyahou) relatait le dernier en date de ces incidents en ces termes sur son site web en langue française :

Les troupes de Tsahal ont blessé un garde-frontière égyptien après lui avoir tiré dessus, tôt mardi * matin. L'incident a eu lieu près d'Eilat, avant l'aube, lorsque des soldats de l'armée israélienne ont aperçu une silhouette armée bouger près de la frontière. Après lui avoir demandé de s'arrêter, les troupes ont tiré des coups de feu en l'air en signe d'avertissement.

L'homme a répondu en ouvrant le feu sur les soldats, qui a leur tour, lui ont tiré dessus, le blessant à l'épaule. Selon la radio de l'armée, le garde-frontière égyptien est gravement blessé. Il n'y a eu aucun blessé du côté de Tsahal.

Après l'incident, le commandant en chef de la région sud de l'armée et les forces égyptiennes ont mené une enquête conjointe. Selon les premiers résultats, le garde-frontière ne s'est pas infiltré dans le territoire israélien, mais a été incapable de s'identifier lui-même quand les soldats israéliens le lui ont demandé. (...)

Pour sa part, Haaretz faisait un récit plus détaillé, indiquant non pas que le garde-frontière égyptien avait ouvert le feu, comme l'affirme le Jerusalem Post, mais qu'il avait braqué son arme en direction des soldats israéliens.

Quoi qu'il en soit, il semble clair que le blessé est resté à tout moment en territoire égyptien, et que c'est son manque d'empressement à «s'identifier» qui lui a valu d'être pris pour cible par les soldats israéliens. Les personnes se trouvent sur le sol égyptien sont donc tenues d'obtempérer fissa aux ordres des militaires israéliens, sans quoi - sans que cela soit critiqué le moins du monde en Israël - ceux-ci disposent sur elles du droit de vie et de mort...

L.D.

* en fait : lundi.
(LDL)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site