URSS

Staline était-il convaincu qu'Israël deviendrait vite un état communiste qu'il contrôlerait ?

Ernest Bevin, Ministre britannique des A.E. - Wm Roger Louis, "L'impérialisme britannique et la fin du Mandat en Palestine" in "Revue d'Etudes Palestiniennes" N°28 (1988) , p.59

Extrait d'une lettre d'Ernest Bevin, Ministre britannique (travailliste) des Affaires Etrangères, à son Ministre d'Etat Hector Mc Neil, avec la mention "personnel et confidentiel" :

Je n'ai pas été surpris que les Russes se prononcent en faveur du partage... Il y a deux projets dans l'esprit des Soviétiques. Tout d'abord, la Palestine. Je suis sûr qu'ils sont convaincus qu'au moyen de l'immigration, ils peuvent injecter un nombre suffisant de juifs endoctrinés pour la transformer très rapidement en un État communiste. Les Juifs new-yorkais leur ont préparé le terrain. En second lieu, je ne serais pas surpris si la Russie, pour consolider sa position en Europe de l'Est, transformait ses États satellites en de petites provinces s'étendant jusqu'à l'Adriatique. Une telle politique de partage c'est tout à fait dans leurs principes... Etudiez de près l'ouvrage de Staline sur les nationalités et vous comprendrez le cheminement de son esprit : vous apprendrez qu'il n'aurait aucun scrupule à exploiter ces nationalités pour atteindre son but au moyen de toute une série de provinces que la Russie dominerait.

(LDL)

Les titres et intertitres sont de la rédaction du site